//
Les ‘Trucs & Astuces’ d’Erica, volet 1

Voilà que la fin du deuxième trimestre pointe déjà  le bout du nez ! Certains ressentent déjà les petites pointes d’anxiété au niveau de l’estomac, en attendant le conseil de classe de fin de trimestre.

Chaque jour, chaque semaine, chaque évaluation… peuvent être vécus comme un champ de bataille. Ô combien de week-ends sont dédiés aux interminables devoirs, n’est-ce pas?! Combien de soirs peuvent devenir une souffrance car après une longue journée de collège encore faut-il retrouver son souffle et demander aux neurones de nos chers enfants encore un peu de concentration … Parfois, ces champs de bataille se cumulent et se transforment assez vite en véritable guerre entre le parent exaspéré et l’enfant qui se sent mal aimé et mal compris.

Que faire? Après avoir entamé le nouveau cycle de signatures de PPS, PAIs en début d’année… de rencontres individuelles avec quelques profs plus au moins agréables, la recherche d’une nouvelle orthophoniste pour certains avec, en bonus, le développement d’une nouvelle compétence : jongler avec le changement d’horaires sans heurter l’agenda social du reste de la fratrie… Nous voici confrontés à l’aspect pratique « de la chose »: il faut savoir faire un récit sur le développement durable à Madagascar, retenir les dates de la carrière de Jules César, tracer des polygones impeccablement sans déplacer le 0,001mm, apprendre les verbes irréguliers en anglais (aïe!)…

Remarquez bien, j’ai bien dit « il faut » en ordre général, car vous avez bien compris, l’enfant doit l’apprendre mais, au passage, le parent aussi. En gros, nous refaisons notre scolarité.  C’est comme ça, on assume et on avance.

Chers parents, positivons! Dysalondres a bien pensé à vous et tenons à partager quelques trucs et astuces pour faciliter un peu la vie de vos enfants, et la vôtre aussi, bien sûr !

  • Mettez-vous à l’heure heuristique. C’est un ordre!

Les cartes heuristiques (« mind mapping ») sont un outil très efficace pour retenir l’essentiel en vue d’une évaluation.  En plus, elles peuvent être emportées partout.  A l’approche des contrôles, elles nous accompagnent dans la salle d’attente chez l’orthodontiste, dans le métro, au restaurant etc… Cinq  petites minutes de relecture par ci, par là peuvent s’avérer plus efficace qu’une heure à relire ses notes à la maison.

Vous trouverez beaucoup d’exemples sur internet.  Vous pourrez aussi télécharger l’application Popplet sur iPad.

Pour plus d’informations: http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid=1016

  • Téléchargez une police adaptée aux Dys:

http://www.dyslexiefont.com/ : La version de base est gratuite.

Aussi, pensez à imprimez des documents toujours en couleur et, si possible, agrandissez les textes.

La prof de latin, ayant fait une formation spéciale dys par la Aefe (ô miracle!) donne des photocopies couleurs à ma fille ou imprime les polycopiés en N/B sur A3. Si ma fille était un peu gênée du départ car cela marquait une différence dans la classe, elle a appris a apprécier cette aide!

Featured image

  • Participez aux rondes des discussions sur internet

En suivant ou en faisant partie des groupes sur Facebook, par exemple, vous aurez une mine d’astuces testées par d’autres parents et vous serez au courant des évolutions dans le domaine.

Un groupe parents/professeurs que nous vous recommandons: https://www.facebook.com/groups/dyscussionsparentsprofesseurs/?fref=ts

  • Abusez de vos murs à la maison!

Votre landlord ne vous autorise pas à accrocher un tableau sur le mur? Pas de problème. Investissez dans les feuilles plastiques statiques! Elles se collent aux murs sans pâte à fixe ou scotch. Vous les trouverez dans les papeteries comme Rymans. Un peu cher mais une astuce Featured imageludique pour aider vos enfants à retenir les définitions de mots clefs, par exemple. Collez-les partout, dans la chambre, salle de bains, cuisine. Laissez votre enfant s’amuser et ‘y écrire sa leçon comme il la comprend, au feutre effaçable. Vous pouvez y mettre des petits quizz rapides, des cases à cocher etc.

L’essentiel est que, à force de répéter  l’information avec tous les outils à votre disposition, l’information finira par être acquise…

Featured image

Et  voici la décoration du mur de notre cuisine… avec une affiche cartonnée sur laquelle on colle des petites choses, on ne lâche rien!

  • Les petites cartes couleur

Faciles à enfiler dans la poche, tout comme les cartes heuristiques, aidez votre enfant à retenir l’essentiel mais lisiblement…si possible!

Featured image

  • Aidez votre enfant à organiser les devoirs

Featured imageVoici l’exemple d’un tableau « à faire, en cours, terminé ». Votre enfant commence par placer les post-its dans la partie « à faire » et les déplacera en fonction de la progession. Vous pouvez réserver une partie en bas pour les leçons qui sont à revoir au fur et à mesure mais qui ne sont pas encore prioritaires.

La règle d’or: ne pas cumuler les devoirs! S’efforcer d’être à jour pour tout. L’éval est encore dans 15 jours? On commence à lire aujourd’hui! Ce n’est pas un conseil, c’est un ordre.

  • Achetez un pupitre réglable!

Les dyslexiques lisent beaucoup mieux quand le texte est présentée avec environ 30/45° d’inclinaison. Alors n’attendez plus! Celui-ci a été acheté à Stanfords de Covent Garden.

Featured image

  • Le Drame du casier imaginaire et le poids du cartable

« Ma chérie tu commences par avancer les devoirs de la semaine, puis tu prends 5 minutes par matière pour relire les cours du jour et, si tu as encore le temps, ce serait bien de commencer à préparer les évals de la semaine prochaine… ». Mission impossible ou presque? Mais le souci n’est pas là. Par exemple, la prof de français n’a pas les doubles des manuels, il faut les apporter en classe et ma fille a français 4 jours sur 5.

Bref, j’ai refusé que le manuel de français (760g!) cohabite dans le cartable de ma fille avec celui de latin, d’espagnol… Une solution: acheter des doubles. Un manuel reste à la maison, son jumeau habite forever dans le casier.

Je ne sais pas chez vous mais ici le cartable est super lourd et le trophée revient aux mercredis où elle  a une journée complète de 8h45 à 17h avec 7 matières différentes et, parfois, un classeur + un cahier pour la même matière!

Je vous confie mon rêve secret. Je rêve que nos chers établissements français à Londres s’inspirent de leurs confrères anglais: les classeurs restent à la maison et les élèves rentrent en cours avec des feuilles simples et les cahiers. Ou pourquoi pas, comme c’est le cas dans les lycées anglais, un gros classeur pour toutes les matières, séparées par des intercalaires, apportés en classe avec le nécessaire du mois en cours. Plus de cahiers. Mais bon, on est très loin de là et je redescends sur terre…

Le casier est  utilisé pour décharger une partie du cartable entre les cours du matin et de l’après midi. Afin de faciliter la vie do votre enfant, lors de ces passages « flash » du casier, voici une astuce: demandez à votre enfant de mettre les affaires de l’après midi dans un sac léger à l’intérieur du cartable. Votre enfant n’aura qu’à glisser ce sac avec son contenu dans le casier tôt matin au lieu de perdre son temps à vérifier ce qu’il laisse ou pas. Après la cantine, il n’aura plus qu’à faire un échange rapide de matériel: fini les cahiers éparpillés par terre et le casse tête de vérifier les matières une par une sur son carnet de correspondance.

Et, enfin, une astuce à retenir pour une prochaine rentrée…

  • Vive l’arc en ciel!

Avec votre enfant, choisissez une couleur par matière. Par exemple, rouge pour maths, bleu pour français, vert pour SVT, orange pour espagnol etc. Sur les fiches d’emploi de temps, encadrez chaque matière avec la couleur choisie et déclinez cette même couleur sur les cahiers et les classeurs. La France est le pays des couvres cahiers par excellence, régalez vous!

Vous allez peut être dire que votre enfant ‘dys’ s’en sort très bien sans ce petit détail d’organisation mais réfléchissez bien: avez-vous remarqué que dans certains bureaux on utilise aussi un code couleur? Les classeurs bleus pour les assemblées générales, les noirs pour les factures, le bac rouge pour les formulaires à traiter, la chemise jaune pour la campagne publicitaire du client Z…

Gardez ce code couleur d’une année à l’autre.

Oui, je sais, vous avez déjà acheté toutes les fournitures pour cette année… Mais pensez-y pour l’année prochaine…

Bien sûr, nous n’abordons que certains points mais l’important est de savoir que ces astuces sont à la portée de tous! Si vous avez d’autres idées à partager, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Dans le volet 2 de Trucs & Astuces, nous aborderons le bien être. En attendant…à l’attaque!

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :