//
vous êtes en train de lire...
Aménagements et conseils spécifiques aux examens

Dispositions spéciales aux examens : préparez votre dossier MDPH dès maintenant !

Dispositions spéciales aux examens : préparez votre dossier MDPH dès maintenant !

 Les troubles dys génèrent, pour les élèves qui en sont atteints, un désavantage important au regard de leurs performances aux épreuves écrites d’examens publics. Pour « rétablir » l’égalité avec les autres élèves, il est possible de solliciter et d’obtenir des aménagements d’épreuves, en fonction du trouble cognitif de votre enfant et de son degré. Les conditions d’obtention sont régies par le décret n°2005-1617 du 21 décembre 2005, relatif aux aménagements des examens et concours de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur pour les candidats présentant un handicap. Une circulaire du 27 décembre 2011 (n°2011-220) modifie sensiblement les démarches que les familles doivent mettre en oeuvre pour les démarches.

Selon le degré de sévérité et au cas par cas, il peut être demandé :

  • Un tiers temps supplémentaire aux épreuves orales ou écrites ;
  • Un ordinateur et logiciel à commande vocale
  • L’aide d’une tierce personne, chargée de lire les énoncés à l’élève ;
  • L’aide d’un secrétaire chargé non seulement de la même mission, mais aussi d’écrire sous la dictée du candidat.

Pour le brevet des collèges, les candidats peuvent éventuellement bénéficier de l’épreuve adaptée d’orthographe, prévue pour les malentendants.

Pour le baccalauréat, les candidats qui n’obtiennent pas une moyenne suffisante à l’ensemble des épreuves, peuvent conserver le bénéfice des notes supérieures à la moyenne et donc ne repasser que les épreuves échouées à la session suivante.

Depuis début 2012, ce n’est plus la MDPH qui est en charge des demandes de dispositions spéciales aux examens. Le dispositif est tout nouveau et la démarche différente ! La dyslexie est reconnue et à priori la nouvelle démarche a pour objectif de désengorger le milieu médical spécialisé, tel que les centres référents qui ne prennent désormais que les enfants de maternelle et de primaire. Force est de constater que le process est plus complexe pour les enfants qui n’avaient pas déjà de dossier MDPH.

Après recherches il en découle :

  • 1er cas :

Votre enfant a un déjà dossier MDPH : il convient de retirer une demande de dispositions spéciales aux examens auprès du lycée. Vous complétez la demande et la retournez au Lycée. Ce dernier l’envoie au rectorat qui se charge de l’envoyer à la MDPH.

  • 2ème cas :

Votre enfant n’a pas de dossier MDPH : il convient de retirer une demande auprès du lycée. Vous complétez la demande avec les justificatifs demandés par le Lycée. Ce dernier l’envoie au rectorat, qui lui fera le nécessaire en transmettant la demande soit vers la MDPH, soit en donnant son accord directement. Il est important de noter ici que la mise en place d’un PAI est essentielle dans la demande de dispositions spéciales aux examens. Dans la mesure où le Lycée Français Charles de Gaulle met en place les PAI pour les enfants « dys », nous vous encourageons à en faire la demande. (Lire notre article : la mise en place des PAI au Lycée).

Au lycée, c’est Mme Ennis, pyennis@lyceefrancais.org.uk, 0207 590 68 10, secrétaire des Proviseurs Adjoints, qui s’occupe de ces démarches, elle pourra vous accompagner et répondre à votre question.

Ce qui change également après le BAC :

Dès lors où l’enfant a besoin d’un 1/3 temps et/ou de matériel pour passer des concours, il doit l’indiquer lors de son inscription.

Dans le milieu Universitaire, le médecin universitaire convoquera l’élève pour la mise en place de ses besoins.

Dans les autres instituts, la MDPH reçoit toujours les demandes des établissements. L’élève doit toujours retirer une demande auprès du secrétariat, compléter cette demande et la retourner au secrétariat de son institut qui fera suivre à la MDPH.

En conclusion, lorsque le trouble est détecté dès les années primaires, il est préférable qu’un dossier MDPH soit ouvert. Les démarches sont facilitées dans les années qui suivent et les parents ont beaucoup moins de documents à joindre pour justifier. (Vous devrez uniquement faire signer votre médecin traitant ou l’orthophoniste de votre enfant suivant les cas)

La réponse du “c’est valable deux ans”, donnée jusqu’alors, n’est plus à retenir.

Pour mémoire, si vous avez besoin de contacter le MDPH, Lycée Français Charles de Gaulle dépend de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Nord-Pas de Calais :

Le lien : http://www.cnsa.fr/rubrique.php3?CPMDPH=59&id_rubrique=52

Contact téléphonique : 00 33 3 59 73 73 73 .

Notre conseil : appelez le matin dès 7h30 depuis Londres sinon toutes les lignes sont occupées !

Les dossiers prennent du temps dans leur transmission et le rendu de la décision. Dans la mesure où il est important de mettre en place les aménagements pour les épreuves sur table au Lycée ou pour les examens blancs, nous vous conseillons de lancer votre demande le plus tôt possible.

Depuis l’Angleterre, l’année d’examen, vérifiez bien que votre enfant bénéficie bien des dispositions spéciales aux examens.

Vous êtes la relation entre l’établissement scolaire (administratif), les enseignants, votre médecin spécialisé, l’orthophoniste ;

Vous êtes impliqué dans les devoirs du soir, à l’écoute de votre enfant ;

C’est le meilleur accompagnement que votre enfant puisse avoir.

Et puis vous avez Dys-à-Londres ! N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous.

Véronique Revington et Ange-Valérie Renard.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :