//
vous êtes en train de lire...
Actus

Vous êtes expatriés à Londres avec un enfant « Dys »

Il est important de vous y préparer le plus tôt possible. Quels documents emporter ? quelles démarches initier ? Dys à Londres vous accompagne et vous fait partager son expérience.

Il existe deux cas de figure :

Votre enfant intègre une école française :
Si votre enfant est déjà reconnu comme «dys», quel que soit son trouble, et a un dossier à la MDPH de votre département. Dans ce cas, vous effectuerez un simple transfert de son dossier vers la MDPH de Lille, dont Londres dépend. Ce transfert peut prendre jusqu’à 6 mois. Cette démarche sera très utile pour tous les aménagements lors des examens, notamment au collège et au lycée.

Si votre enfant n’a pas de dossier MDPH, rapprochez vous des personnes qui accompagnent sa rééducation, orthophonistes…, afin que cette démarche puisse être mise en place avant votre départ. L’objectif est que vous ayez les copies des certificats attestant de sa rééducation et identifiant son trouble. Le dossier MDPH est important, surtout pour le collège et le lycée, puisqu’il permet la mise en place des aménagements spécifiques lors des examens (1/3 tiers, secrétaire, ordinateur, dictaphone…). La démarche auprès de la MDPH est toujours possible de Grande-Bretagne.

Quoi qu’il en soit, dans la perspective de la rentrée scolaire, prenez avec vous le ou les bilans d’orthophoniques de votre enfant et les plans d’accompagnement (PPRE…) mis en place dans son précédent établissement scolaire. Ils seront précieux pour préparer et définir les aménagements avec l’établissement scolaire en Grande-Bretagne. Il est important que vous soyez conscient qu’à Londres, et notamment au Lycée Français, de telles démarches n’existent pas de façon formalisée, mais peuvent être mises en place au cas par cas, à l’initiative des parents et en lien avec les enseignants, le CPE et l’orthophoniste du Lycée. Vous trouverez sur notre site un exemple de démarche à mettre en place au Lycée français, avec des étapes, et des propositions d’aménagements à adapter en fonction de la problématique de votre enfant : rubrique « accompagnement et aménagements à l’école »). Dans ce contexte, nous vous conseillons de prendre rendez-vous dès la rentrée avec le professeur principal et le CPE de votre enfant, pour expliquer ses difficultés, le suivi que vous faites à la maison, les aménagements existants en France et ceux que vous sollicitez ici.

A Londres, la rééducation orthophonique dont il aurait besoin, sera intégralement à votre charge (voir la convention de votre mutuelle d’expatrié car financièrement le système anglais ne prend pas cette rééducation en charge).

En effet, au Lycée français Charles de Gaulle, l’orthophoniste a peu d’heures de présence et fait essentiellement des bilans et donne des conseils tant aux parents qu’aux enseignants.

Aujourd’hui donc, c’est la bonne relation entre les parents, l’élève et l’enseignant, tout au long de l’année, qui fait la différence.
Votre enfant intègre une école anglaise, par manque de place au lycée français ou pas.

S’il s’agit bien d’un contrat d’expatriation simple (durée définie), l’enfant sera pris en charge dès son entrée en école anglaise publique pour une bonne intégration (qu’il soit « dys » ou pas), mais il vous faudra suivre le programme CNED de son niveau afin qu’il puisse réintégrer le système français sans soucis, soi en cours d’année, soi l’année suivante (la présentation des devoirs corrigés ou le certificat de fin de cours suffit à cela).

S’il s’agit d’un contrat d’expatriation sans date de retour sur le
territoire français ou avec la possibilité de partir ensuite vers une autre
destination que l’hexagone ou territoires français, vous avez le choix de le ou la mettre dans le système anglais jusqu’à son changement en Collège et sans justificatif que les certificats anglais. Il en va ainsi entre CM2 et 6ème comme entre 3ème et 2d.

L’apprentissage de la langue anglaise étant l’un des plus difficile pour les enfants dyslexiques, les anglais ont mis en place des accompagnements et sont beaucoup plus moteurs et innovants d’un point de vue pédagogique, en la matière que les français. Un des freins de départ en arrivant est que nous nous disons que notre enfant n’est pas bilingue et que l’adaptation et le suivi sera dur pour lui, en réalité ils s’adaptent très vite et sont souvent bien mieux accompagnés dans leur handicap que dans le système français.

A noter :
Aujourd’hui, il est préférable que votre enfant soit passé par un « centre
référent » s’il est en école primaire et que sa dyslexie soit clairement expliquée tant sur le plan rééducatif que du suivi scolaire obligatoire à mettre en place. Pourquoi ?
Les centres référents font passer tous les tests tant médicaux que paramédicaux et le diagnostique sera précis. Les médecins des MDPH ne manquent pas de se rapprocher de ces centres spécialisés afin de gagner du temps dans le suivi des dossiers des enfants atteints des troubles spécifiques du langage.

Aussi Dys à Londres s’engage dans la poursuite du dialogue avec les corps administratifs et enseignants du milieu scolaire français à Londres, afin qu’il soit mis en place une meilleure écoute des « dys » dans la volonté de réussite pour tous.

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Vous êtes expatriés à Londres avec un enfant « Dys »

  1. Bonjour,

    Florence m’a parlé de votre blog qui m’intéresse beaucoup et, je voudrais vous parler de mon activité professionnelle auprès des enfants dyslexiques et des  » dys. associés ».
    Je pense que nous pourrions avoir des échanges productifs pour aider au mieux ces enfants en difficultés scolaires.
    Qu’en pensez vous?

    Meilleures salutations de Lausanne

    Christine Noiset

    Publié par Christine Noiset | 7 septembre 2011, 11 h 41 min
    • Bonjour Florence, merci pour votre e-mail, désolé du retard pour vous répondre, j’ai envoyé votre message à notre équipe Dys à Londres qui vous rendra réponse dans les plus brefs délais. Cordialement Jean-Philippe

      Publié par Dys à Londres | 8 septembre 2011, 9 h 52 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :