//
vous êtes en train de lire...
Liens utiles

Les centres référents des troubles du language

Centres de référence pour le diagnostic des enfants et adolescents atteints de trouble du langage

 Afin de vous aidez au mieux dans vos démarches auprès d’un centre référent du trouble du langage, nous vous invitons à consulter ce lien. Vous pourrez choisir dans ce tableau le centre qui vous est le plus approprié :

 http://www.securikids.fr/parents/images/stories/minifp/articles/documents/dyslexie-centrereference.pdf

 Cette démarche permettra de diagnostiquer précisément le trouble et le type de rééducation adaptée.

 Pourquoi passer par un centre ?

Vous rencontrez un corps médical spécialisé,  à votre écoute et surtout à l’écoute de votre enfant.

 Ce centre, qui réunit une équipe pluridisciplinaire de professionnels, tels les médecins, orthophonistes, psychologues, psychiatres, neurologues…, définira le type de rééducation dont votre enfant à besoin, en tenant compte de son âge et de son niveau scolaire, le tout dans une démarche respectueuse de la problématique de chacun.

Dans ces structures, vous êtes face à des personnes qui sont parfaitement au fait de toutes les « tâches » et efforts qu’il vous faut déployer pour l’intégration de votre enfant dans  le « système »  scolaire, tant pour le suivi des devoirs du soir, que le soutien psychologique dont votre enfant à besoin tous les jours.

Comme nous avons eu l’occasion de vous le dire dans nos autres « articles », une déclaration dans ce type de centre rendra plus facile vos futures démarches administratives comme :

  • Le besoin d’un support informatique (l’ordinateur en classe, le logiciel adapté tant pour l’écriture que pour la lecture…)
  • L’autorisation au tiers temps pour les examens, et surtout des aménagements pour les contrôles réguliers en classe (moins de questions, plus de temps, contrôles oraux, taille de feuilles de contrôles adaptée –pas de texte écrit tout petit-…)
  • Le nombre de séances d’orthophonies orthographiques ou mathématiques par semaine
  • Les autres types de rééducation comme (ostéopathe, psychomotricienne, graphologue, orthoptiste…

Si vous souhaitez en parler, « Dys à Londres » reste à votre écoute. Nous pouvons échanger sur nos expériences respectives et pistes « tentées ». Il existe, par exemple des traitements médicamenteux, qui parfois peuvent être adaptés à la situation de votre enfant. Notons depuis quelques années déjà, la ritaline ou le concerta (même molécule qui aide à la concentration la « méthylphenydate »). Toutefois, ces médicaments sont très controversés car ils généreraient bien d’autres problèmes ou effets secondaires… et là c’est autre débat !

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :